Partenaires

CNRS


Rechercher


Accueil > Agenda > Archives agenda > Archives 2015

Séminaire commun

03 novembre 2015 - 17h30

Première séance du séminaire commun du Ceperc.
Mr Massimo Mugnai (Ecole normale de Pise) viendra faire une conférence au Ceperc sur le sujet :

"La méréologie Leibnizienne à partir de la dissertation sur l’art de combinaisons jusqu’aux échantillons de calcul logique des années 1686-90”

Salle 2.44 à la Maison de la recherche à 17h30.

Résumé
Dans la période de 1686 à 1690, Leibniz travailla à des essais qui constituent des petits traités de méréologie. Que personne jusqu’à présent ne se soit aperçu de ce fait, est du aux traductions, la plupart desquelles ont traduit par « terme » ou « concept » ce qu’il faut proprement traduire par « chose ». En effet, Leibniz dans ces essais, esquisse une théorie générale des relations qu’une chose quelconque, entendue comme partie, garde avec le tout auquel elle appartient. Leibniz esquisse deux théories méréologiques : une première, fondée sur une relation générale d’inclusion, qui est transitive, réflexive et anti-symétrique ; et une seconde, fondée sur la relation de partie propre, qui est non-réflexive, transitive et asymétrique. Leibniz emploie aussi une notion non limitée d’addition et établit plusieurs autres relations, qui sont caractéristiques des théories méréologiques contemporaines, comme les relations de superposition (overlap), disjonction (underlap), extension propre, etc. La méréologie leibnizienne, néanmoins, n’est pas une méréologie complétement extensionnelle, mais présente des traits qui l’approchent de certaines méréologies « ilemorphes » contemporaines.

Pour plus d’informations, cliquez ici