Partenaires

CNRS


Rechercher


Accueil > Qui sommes-nous ? > Nos missions

La formation supérieure

De la licence au doctorat, le Ceperc participe activement à la formation supérieure en philosophie. Les enseignants-chercheurs du Ceperc sont rattachés au Département de philosophie de l’Université d’Aix-Marseille (AMU), au sein du secteur « arts, lettres, langues et sciences humaines » (ALLSH).
Le Ceperc compte dans son équipe plusieurs enseignants-chercheurs qui interviennent dans différents cours de licence et de master du département. Par ailleurs les membres du Ceperc, chercheurs (CNRS) et enseignants-chercheurs, dirigent en permanence une trentaine d’étudiants inscrits en thèse auprès de l’École doctorale « cognition, langage, éducation » (ED 356).

En savoir plus sur...

  • Les quatre parcours de la licence de philosophie, cliquez ici
  • La licence sciences et humanités, une formation transdisciplinaire AMU, cliquez ici et
  • le master de philosophie : le département de philosophie d’Aix-Marseille Université est le plus important de la région à côté d’autres départements qui n’offrent pas des spécialités équivalentes. Il compte deux Unités de recherche, l’une en Histoire de la philosophie, l’autre en Epistémologie et ergologie comparatives. La spécificité du département est liée aux activités de ces deux Unités de recherche. La formation recrute très largement dans les 5 départements limitrophes mais également au plan national et international. Plus d’information, cliquez ici
  • Le master d’ergologie : ce master est organisé autour d’une approche théorique et méthodologique - l’approche ergologique - qui appréhende le travail en tant qu’activité humaine socialisée dans toutes ses dimensions et qui considère qu’aucune intervention envisageable dans ce champ (organisation du travail, relations sociales, performance économique, gestion des compétences, communication, santé et sécurité, conduite du changement, etc.) ne peut se dispenser de faire appel à l’expérience et aux savoirs des travailleurs concernés. Il conjugue, sur la base de cette approche, le souci d’utilité et d’efficacité de l’intervention professionnelle avec les exigences de rigueur et d’ouverture d’esprit de la recherche. Plus d’informations, cliquez ici